Haras De La Toison D'Or

Rigueur, Persévérance, Intégrité, Soins, Amour et Exigence, envers soi et aussi envers autrui.

Elevage de Chevaux Arabes Bédouins et de Poneys Shetland

Elevage de Bovins Hereford Bio, Viande de Bovin Bio,

Maréchalerie, Sellerie, Elevage de Leonberg

Nous vous proposons un large choix de chevaux arabes et de poulains de tout âge.

Que sont les chevaux Pur Sang Arabes :

Les pur sang arabes ont été capturés et sélectionnés par les bédouins jusqu’à produire des types bien marquées, appelées lignées, que l’on dénombre en 4 lignées pour les Pur sang arabes pur égyptien et Sheykh Obeyd

les PSAR sont très rapides, maniables, vaillants, courageux et résistants.

Le pur-sang arabe a une peau très fine et récupère très vite grâce à cela.

Les allures sont étendues et rasantes. Il se déplace en légèreté, dévoilant son mouvement caractéristique, souvent comparé à une danseuse, et dégage inévitablement un joyeux et prestigieux charisme.

Il se distingue par un poil soyeux et la finesse de ses attaches, une encolure arquée, une tête particulièrement expressive et un profil concave.

Sa poitrine est profonde et ouverte, son dos plutôt court et large, parfois légèrement concave bien que la toute ligne du dessus se veuille droite, sa croupe est haute et généralement horizontale.

L’implantation de sa queue est haute, avec un port relevé, est caractéristique de la race, Il tient sa queue en panache.

La tête est sèche et féminine à la fois : on compare et on dessine son visage comme celle d’un hippocampe.

L’ossature de sa tête est nettement marquée, les veines se devinent sous la peau. Son front large est surmonté de deux oreilles bien écartées et joliment dessinées en arc intérieur. Son chanfrein court, souvent concave, s’achève par un nez fin aux naseaux très ouverts. Les yeux sont grands et écartés, très expressifs. Le front large et plat. Ses membres sont fins et solides, avec des jarrets longs et droits, larges et souples. Les articulations sont sèches. Les jambes puissantes et très fines semblant très frêles. Il a des tendons secs et durs, les Paturons courts.

Le PSAR a la particularité d’avoir 17 côtes alors que les autres chevaux en ont 18 et 5 vertèbres lombaires au lieu de 6 ainsi que 16 vertèbres coccygiennes au lieu de 18. Ces trois points montrent bien qu’ils ont gardé leur pureté primitive.

Les Pur Sang Arabes sont utilisés dans le monde entier dans toutes les disciplines de sports équestres :

Sa discipline de prédilection est l’endurance où il représente plus des trois-quarts des inscriptions.

Il est également très recherché pour ces aptitudes en équitation de loisir et de trec.

Il n’est pas rare de voir un cheval arabe dans des épreuves de saut d’obstacles, mais pas à haut niveau. Jappeloup était issus d’une mère Pur Sang elle même d’origine PSAR, tout comme Ourasi, les deux chevaux les plus connus comme champion français.

Enfin, il peut concourir à petit niveau en dressage et attelage.

Il existe un concours de modèle et allures exclusivement réservé aux pur-sang arabes, le show. Ces concours privilégient souvent la beauté du cheval et ses allures naturelles.

Il existe également des concours de modèles et allures pour primer et sélectionner les chevaux d’endurance issus d’arabes.

Les Croisements :

Le pur sang arabe est souvent dit « père de toutes les races » et « améliorateur ». Le sang vif de ce glorieux ancêtre coule dans les veines de presque toutes les races de chevaux légers modernes.

Le sang des PSAR coupe également dans les chevaux lourds comme améliorateur de sang et de vigueur notamment dans le postier breton, le percheron, le Tinker, etc...et récemment dans l’Arabo Haflinger ou l’Arabo-Frison qui sont très en vogue actuellement.

Il existe différentes lignées donnant des types modernes :

Les lignées maternelles (les Strains) :

Koheilan : très masculins et puissants, idéalement en contraste direct avec le Saqlawi, extrême masculinité.

Saqlawi : Grâce féminine et grande élégance, représentation de la beauté et du raffinement extrême, endurance équivalente à celle des autres lignées, plus légers, paraissent plus maigres, arrière-main moins forte que dans les autres lignées, tendance à être un peu sous eux, chevaux de show naturels, bons sur les champs de course, courageux et dévoués, fiers mais feront tout pour un maître gentil et doux.

Dahman : réputée pour être issue des chevaux du Roi Salomon, "dahman" signifie "noir" ou "foncé", originellement une famille de la lignée Saqlawi, mélange idéal des deux types Saqlawi et Kuhaylan, à l’origine élevée par la famille Al Khalifa du Bahrein depuis la fin du 18e sciècle, cette lignée est encore élevée sur l’île.

Abbeyan : La lignée Abbeyah est reconnue pour être issue de la lignée Saklawiyah, dont elle serait un extrême. Les Bédouins ayant eu même souvent tendance à la nommer encore Saklawiyah Abeyyan au début du siècle.

Hadban : une famille du Kohailan, aujourd’hui plus Saqlawi en type, intéressante du point de vue de l’élevage : reconnue comme une lignée à mélanger. Les étalons Hadban sont connus pour reproduire à l’identique la jument qu’ils saillissent en sublimant leur conformation et leur look général - quelques uns des meilleurs chevaux égyptiens sont issus d’étalons Hadbans, comme Nazeer, Ibn Rabdan, Hadban Enzahi, etc.

Mouniqi : type course, grand et osseux.

Les Types modernes :

Russe : excellente réussite en show.

France : pour les croisements et les courses.

Pologne : sportif.

Angleterre : proche du Koheilan.

Espagne : avec un corps plus rond et une tête de type Saqlawi.

Égypte : tête extrêmement expressive.

0